Hellhake + Graves architectes
La Nouvelle Comédie | fabriquer une boîte spéctaculaire | projet
réalisation chantier études renseignements
Le terrain du projet de la Nouvelle Comédie est au croisement de lignes de force en devenir pour la ville de Genève.
Il se situe le long d'une ancienne gare ferroviaire vouée à être entièrement reconstruite et à marquer le coeur d'un nouveau quartier, proche du centre ville.
La requalification des rues existantes permet de connecter l'esplanade du bâtiment aux berges du lac de Genève. Un escalier urbain assure la transition entre les différents niveaux du site afin de privilégier la déambulation des piétons depuis les berges du lac jusqu'à La Nouvelle Comédie.

Le bâtiment de la Nouvelle Comédie exprime par sa volumétrie et son image les deux aspects complémentaires de l'univers du théâtre : la répétition et la représentation.

La répétition est le moment de la préparation du spectacle. Elle nécessite des locaux fonctionnels aux proportions spécifiques et aux relations claires.
Notre projet distingue chacun de ces éléments par l'identification de boîtes de travail qu isont autant de volumes dont la géométrie est adaptée aux besoins qu'ils accueillent.

La représentation est le temps du spectacle et de l'illusion. Une peau enveloppante, dissimule durant la journée la densité des boîtes de travail et laisse la nuit filtrer la lumière émanant des ateliers, des bureaux, de la salle de répétition ou des espaces publics.
Cette peau constituée d'une toile métallique, un véritable filtre régulant apports solaires et éclairage naturel.

L'espace situé entre les boites et l'enveloppe est un véritable espace public, extension de l'esplanade du théâtre où l'on trouve librairie, bar, restaurant, accueil. Les limites physiques du bâtiment sont intangibles, comme les mondes dans lesquels le spectacle vivant nous entraîne.

Localisation

Maitre d'ouvrage

Programme

Mission

Surface

Budget

Date

Architecte associé

Genève (Suisse)

ville de Genève

théâtre

concours esquisse

10 000m² SHON,

36 000 000 € HT

2009

Guillaume Trubert, local architecture